Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 12:31

Cette organisation secrète fut créée en mai 1954 à l'hôtel de Bilderberg à Oosterbeek, en Hollande par le prince Bernard des Pays-Bas.
Elle est composée de magnats de la haute finance et d'hommes politiques importants. Les plus connues et les plus suspectés d'appartenir ou d'avoir appartenu à cette organisation sont George BUSH (ex-chef de la CIA, ex-chef du C.F.R., ex-président des Etats-Unis, membre du comité des 300), Zbigniew Brzezinski, Bill CLINTON (membre du C.F.R et de la commission Trilatérale), Henry KISSINGER(membre de la Loge P2 italienne) et beaucoup d'autres..Ses buts principaux, à l'image du Club de Rome, sont l'institution d'un gouvernement mondial et d'une armée globale sous le couvert de l'ONU.

La réunion annuelle secrète du groupe Bilderberg (
les médias de l'establishment ont passé cette recontre complètement sous silence). A l'exception d'une demie-douzaine de journalistes haut placés, et qui ont juré de garder le secret, peu nombreux sont ceux qui ont entendu parler de ce groupe secret et très fermé qui s'appelle les bilderbergers.

2005 fut un mauvais cru pour le groupe de Bilderberg, en effet, les efforts pour garder secrète la réunion de cette année qui s'est tenue à Rottach-Egern (à 60 km de Munich, en Allemagne) ont échoué. Bien que le groupe ait perdu de son éclat passé le secret traditionnel qui entoure ses réunions fait ressembler la franc-maçonnerie à une cour de récréation. Le personnel de l'hôtel est photographié et placé sous autorisation spéciale. Les employés sont prévenus (sous la menace de ne plus jamais travailler dans le pays) des conséquences auxquelles ils s'exposent s'ils révèlent à la presse quelque détail que ce soit au sujet des invités.

Les médias internationaux et nationaux sont supposés être les bienvenus à condition de prêter serment de garder le silence.

Les débats qu'ils engagent cette année - de la décison sur la manière dont le monde doit s'accomoder des relations euro-américaines à la poudrière qu'est le Moyen-Orient, en passant par la guerre d'Irak, l'économie globale et comment empêcher la guerre en Iran - et le concensus auquel ils parviendront influenceront le cours de la civilisation occidentale et l'avenir de toute la planète. Cette réunion s'est déroulée à huit  clos dans le secret total, protégée par une phalange de gardes armés.

Quel était l'ordre du jour du Bilderberg 2005 ?

Après trois années caractérisées par les hostilités et les tensions entre les "bilderbergers" européens, britanniques et américains, à cause de la guerre en Irak, l'atmosphère de sympathie qui régnait entre eux s'est retournée. Toutefois, ils sont restés unis dans leur objectif à long terme -  qu'ils ont réaffirmé - de renforcer le rôle de l'ONU dans le règlement des conflit et des relations planétaires.

Il est important de comprendre que les américains ne sont pas plus des "faucons" que les européens ne sont des "colombes" . Les européens se sont joints au soutien de l''invasion en Irak en 1991 orchestrée par le président BUSH père, et puis, les européens ont aussi soutenu l'invasion de la Yougoslavie orchestrée par le président Bill CLINTON, apportant  l'OTAN dans cette opération.

 - les élections en Grande-Bretagne

les bilderbergers célèbrent le résultat qu'il voulait obtenir. Le retour d'un Tony Blair bien plus humble au 10 Downing Street avec une majorité parlementaire réduite. Le bilderbergers européens sont toujours en colère contre lui pour avoir soutenu la guerre en Irak. Même s'ils ont donné à Blair une leçon utile de politique internationale, les bilderbergers pensent en fait qu'il est un candidat bien plus sûr pour poursuivre le chemin vers l'intégration européenne que son rival conservateur, Michael HOWARD.

- le programme des néo-conservateurs

La faction, connue sous le nom de "néo-conservateurs" est arrivé à grand renfort. Ce sont eux qui ont déterminé que la sécurité d'ISRAEL devait se faire aux dépends de la sécurité des Etats-Unis et qu'elle devait être au centre de toutes les décisions  américaines de politique étrangère.
Le plus voyant parmi ce groupe est l'espion israélien Richard PERLE, qui a fait l'objet d'une enquête par le FBI pour espionnage au profit d'Israël. PERLE a joué un rôle décisif pour précipiter les Etats-Unis dans la guerre en Irak. Il fut forcé de démissionner le 27 mars 2003 du Conseil Politique de Défense du Pentagone, après que l'on apprit qu'il avait conseillé Goldman Sachs International  - participant habituel du Bilderberg - sur la manière dont cette société pouvait profiter de la guerre en Irak.

Cette année, ces néo-conservateurs furent rejoints au Bilderberg par une poignée d'autres anciens décideurs et publicitaires de première importance, basés à Washington et connus pour leurs sympathies pour ISRAEL. Il y avait : Richard N.HAAS, président du C.F.R. ("père" de l'accord de Dayton), Richard HOLBROOKE, Dennis ROSS du WINEP (Washington Institute for Near East Policy) , l'institut pour la politique au Proche-Orient..pro-israélien. ainsi que le tout nouveau président de la banque mondiale Paul WOLFOWITZ.

Dennis ROSS et Richard PERLE et compagnie meurent d'envie de " faire passer le message" procèder au nettoyage ethnique d'autant de palestiniens que possible de la Cisjordanie et de Gaza. Voici ce que déclarait l'ancien premier ministre NETANYAHOU devant des étudiants de l'université de Bar-Illan : "Israel aurait dû exploiter la repression des manifestations en Chine, lorsque l'attention du monde était focalisée sur ce pays, pour procéder à des expulsions massives parmi les arabes des territoires" .  ( 50 % ou plus des israeliens pensent que le nettoyage ethnique est une bonne idée)....quand on pense que cela vient d'une nation supposée se souvenir de l'holocauste..!

- l'énergie

Un bilderberger américain a exprimé ses inquiétudes concernant la montée en flèche du prix du pétrole (déjà en 2005 !) . Un "initié" de l'industrie pétrolière a fait remarquer que la croissance n'est pas possible sans énergie et que, selon tous les indicateurs, les réserves d'énergie mondiale approchent de leur épuisement beaucoup plus vite que les dirigeants du monde ne l'ont anticipé. Un des représentants d'un cartel pétrolier a fait remarquer la nécessité de prendre en compte la croissance économique et la demande pétrolière de la Chine et de l'Inde.

Il y aurait apparamment seulement assez de pétrole pour durer 20 ans. Plus de pétrole sigifierait la fin du système financier mondial. Tout cela a été reconnu par le Wall Steet Journal et le Financial Times, deux périodiques qui sont régulièrement présents à la conférence annuelle de bilderbergers.

En conclusion, attendez-vous à une sévère crise de l'économie mondiale dans les deux prochaines années alors que les bilderbergers tenteront de protèger les réserves de pétrole restantes en prenant l'argent des mains des gens. Dans une recession, ou au pire une dépression, les populations seront obligées de diminuer radicalement leurs habitudes de dépenses, assurant ainsi un plus long approvisionnement de pétrole aux riches de ce monde alors qu'ils tenteront de concocter une solution.

Dans un cocktail d'après-midi, un bilderberger européen a noté quil n'y avait aucune alternative convaincante à l'énergie des hydrocarbures. A Rottach-Egern, en mai 2005, les plus hauts dirigeants de l'industrie ont tenté d"imaginer comment cacher au public la vérité sur les réserves de pétroles qui sont en diminution. Que le public prenne connaissance de la diminution des reserves et les actions baisseront,, ce qui pourrait détruire les marchés financiers, conduisant ainsi à un effondrement de l'économie mondiale.

- le référendum constitutionnel en France

Le premier jour des rencontres secrètes au bilderberg 2005 fut dominé par une discussion sur le référendum en France et pour savoir si CHIRAC pouvait persuader la France de voter OUI le 29 mai. Un vote POUR,  mettrait un grosse pression sur Tony BLAIR pour confier la Grande-Bretagne aux bras ouvert du Nouvel Ordre Mondial  par l'intermédiaire de leur propre référendum sur le traité programmé pour 2006.

Les bilderbergers espèrent que BLAIR et CHIRAC pourront travailler ensemble et qu'ils dovient s'atteler à une intégration européenne complète, qui pourrait se désintégrer si le peuple français  (souvent têtu et obstiné selon les mots d'un bilderberger britannique) ne font pas ce qu'il faut...entendez par là : abandonner leur indépendance pour le plus "grand bien" d'un super Etat fédéral européen !

Un bilderberger allemand initié a déclaré que le vote français pour le OUI était délicat à cause des "délocalisations". Les emplois en Allemagne et en France s'envolent pour l'Asie et l'Ukraine ( pour profiter d'une main d'oeuvre bon marché )

- la Chine

Les bilderbergers américains et européens, réalisant l'urgence absolue de s'étendre dans les marchés en développement pour maintenir l'illusion d'une croissance sans fin, se sont mis d'accord pour nommer Pascal LAMY, socialiste français, et partisan fanatique d'un super Etat européen, comme prochain président de l'OMC.
La dynamique de l'OMC s'est effondrée dans l'acrimonie de Seattle en 1999 puis à Cancun en 2003. Les bilderbergers se sont mis d'accord secrètement , sur la nécessité d'obliger les pays pauvres à entrer dans un marché mondialisé pour fournir des bien bon-marché tout en les forçant simultanément à devenir leurs clients.

On ne peut rien faire d'autre que de se demander ce qui se passera après que les organisateurs du Bliderberg, Rockfeller, Kissinger, la Reine Beatrix et consorts, auront achevé leur projet de mettre la main sur l'ensemble des biens et des services de la planète..!

De Daniel ESTULIN, commentateur politique,
traduit de l'anglais pas Jean-François Goulon.

L'ancien porte parole des vert Birger SCHAUG, est un de ceux qui critiquent le groupe Bilderberg. "Leur motivation réside dans le fait que l'élite est capable d'agir en secret. Ce n'est pas parce qu'ils sont mauvais, mais parce qu'ils croient dans ce qu'il font. Le capital international veut supprimer tous les obstacles à la globalisation - et tous les obstacles à la liberté d'action des capitaux sans resserrements tel que la considération de l'environnement, la responsabilité sociale ou les droits de l'homme.   Les demandes de démocraties locales incarnent ces obstacles (..) Cela qui me fait réagir c'est que les participants nient que les réunions ont une signification aussi importante, alors qu'en fait ils ont amassé un pouvoir incontrôlé d'une importance sans précédent.




Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Bonjour RomainSur Agoravox aujourd'hui, je vous ai vu apparaître à ma suite (moi, c'est ZEN). Je vous ai piqué sans vergogne une partie d'article...pour la bonne cause.Intéressant ce que vous faites , mais la mise en forme ne facilite pas la lecture et la présentation est un peu tristounetteSur mon blog(voir plus haut)           , je ne fais rien d'original, mais surtout des synthèses de mes lectures.Bien cordialement