Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:22

de Mostafa BELKHAYATE
(Trader et gestionnaire du Fonds or Mansa Mousa Gold Fund)

Première chose : prendre le temps de réfléchir
Surtout ne pas se précipiter pour acheter à tout va. Etre conscient que lorsque le marché est calme, c'est notre raison qui entre en jeu alors que lorsque le krach est là, ce sont les émotions qui prennent le pas.

Personne ne peut sauver votre portefeuille, ni le marché, ni Sarkozy, ni le G7. Vous devez compter uniquement sur votre propre jugement : acheter, vendre, attendre ? Vous avez le destin de votre argent entre vos mains. Ne le confiez à personne.

Mon conseil est simple : attendre que l'euphorie joue encore un peu et être parmi les premiers à liquider tout votre portefeuille. Ce qui arrive n'est que le début d'une correction d'ampleur : lorsqu'il y a crime, cherchons le coupable du côté de celui qui en profite.

Washington a résolu en moins d'une semaine le grave problème des créances américaines : en faisant croire que Freddie Mac et Fannie Mae, deux organismes américains de financement, risquaient la faillite, les financiers yankee ont coupé l'herbe sous les pieds des chinois, qui possèdent près de 400 milliards de dollars d'obligations émises par ces institutions.

Ces dernières, aujourd'hui loin de leur valeur initiale, ne peuvent plus être revendues. Tous ceux qui pourraient en acheter en ont déjà ; les japonais, les européens, les russes, les arabes...voila comment on peut disssoudre des milliards de dette.
 
Pour moi, c'est la seule explication du sacrifice de Lehman Brothers. C'est ingénieux d'autant plus que Washington a manipulé le prix du pétrole à la hausse à partir d'avril 2008 pour "offrir" sur un plateau venimeux un maximum d'obligations aux arabes, qui leur ont toujours fait une confiance aveugle.
(
une fois le plein fait, on lâche le pétrole et les obligations)
Le mécanisme a parfaitement fonctionné puisque aujourd'hui les créanciers amis de l'Amérique n'ont que du papier sans valeur entre les mains.
Voilà la vraie guerre !

Sauf qu'il me semble qu'on ait sous-estimé la réaction de "ces amis" . Leur réaction sera violente, foudroyante...car ils ne vont pas se laisser faire.
La crise boursière ne fait que commencer.
On va assiter à une attaque en règle du billet vert...

Le dollar est remonté (à court terme) passant de 1,60 à 1,24, mais il ne faut pas se fier à ce mouvement. Le billet vert est voué à plonger..;pour probablement perdre jusqu'à 50% de sa valeur actuelle.On va assiter à un retour violent de l'euro sur ses plus hauts avant 2009, puis l'euro devrait rallier le niveau de 2,25 dollars
avant 2010.

Ces trois derniers mois, on a assité à une forte hausse du dollar. Elle est illusoire et ne doit pas faire croire à un retour en puissance du billet vert. Ce mouvement de correction confirme que la prochaine vague de baisse sera violente et irrésitible. Le dollar est mourrant, mais cela ne se voit pas encore..;

La plupart des clients du Moyen Orient détestent ma vision négative du dollar, qu'ils chérissent plus que tout autre. Ils n'arrivent pas à accepter que ce qui représent la splendeur américaine, le billet vert, n'ait pas d'autre alternative que de se dévaloriser..!

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
"Cette économique" ainsi que vous l'a nommé implique quoi ?de la part des protagonistes et quels en sont les acteurs principaux et, avec quelles conséquences sur le citoyen lambda ?UNE CRISE A LA 29 avec les conséquences sociales et politiques que, nous connaissons l'avénènement d'une dictature ?Est-ce cela que vous nommez "guerre économique ?Merci, pour vos réponses Hadria RIVIERE
R
<br /> la guerre économique va se traduire pour les US à une très forte baisse du dollar, et je ne serais pas étonné que les US se trouvent en cessation de paiement au milieu de l'année 2009.<br /> L'europe peut se tirer d'affaire si les européens prennent conscience que l'euroland c'est 320 millions de consommateurs, que nous pouvons, non pas vivre en autarcie, mais développer des<br /> partenariats avec la Russie, avec la Chine et ainsi avoir des échanges et un développement acceptable... mais voilà ! il y a Sarkozy, qui lui est tourné vers le Royaume-uni et les US...<br /> aura-t-il le pragmatisme (tôt ou tard) de reconnaitre qu'il faut changer le fusil d'épaule?<br /> quant à l'avénement d'une dicatature, espéront que non ...! mais il n'est pas impossible de voir les militaires prendre de plus en plus de pouvoir surtout aux US...!<br /> <br /> <br />
H
En revanche, je ferai une réserve sur la derniére phrase, forme de conclusion de l'auteur : en posant la question suivante :Si, cette DEIFICATION du dollard dont il parle est à ce point omnipotente chez les "Arabes du moyen-orient, qu'il m'explique pourquoi alors ils-ces aravbes ont décidé jjustement de créer leur propre monnaieJ'ai lu cela dans une revue sérieuse: il est question, que les Emirats mettent en place leur propre monnaie qui, devrait voir le jour en 2010.A l'aune de cette information, il me paraît donc peu probable de maintenir l'idée selon laquelle, les  responsables financiers et politiques des dits-pays n'aient pas anticipé justement la "mort du dollard".Comme la Chine, je ne suis pas non plus convaincue qu'elle se soit laissée ainsi grugée, les responsables Chinois organisent leur stratégie sur le long terme, en tenant compte de l'environnement,  des analyses globales et systémques qui, entre en plein dans leur raisonnement, avant que, de définir une stratégie qu'ils mettent et mettront en oeuvre.Donc, je ne suis pas convaincue de l'absence de sens : il y a une raison psychologique qui, explique et organise les comportements tant des Chinois, des Russes que, d'autres pays.Hadria RIVIERE
R
<br /> Nous allons savoir très vite, après les élections US, si la Chine est en mesure de se dégager du dollar  (ce que personnellement je ne crois pas hélas) ...la Chine est "piégée" de même que les<br /> arabes..;de sorte que "la guerre économique" ne fait que commencer...!<br /> <br /> <br />
D
Voiklà une analyse qui a le courage de dire les choses telles qu'elles sont! Au-delà même des turpitudes habituellement admises ou soupçonnées!!... D'ailleurs, il faudra bien un jour que nos dirigeants cessent de nous prendre pour des cons! Ainsi, il est quasi officiel que le rachat de VW par Porsche n'a d'autre but que de faire baisser le taux moyen d'émission de CO2 par les véhicules du groupe Porsche!! Incroyable!!... est-ce vraiment comme cela qu'on va solutionner le problème climatique??... Et a-t-on entendu les élus Verts sur ce point??La seule solution, c'est de faire table rase, donc de laisser tout s'écrouler pour tenter de repartir sur des bases plus saines, avec des hommes neufs!... mais avec le risque d'un conflit planétaire!