Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 17:57

Par FRENCHY

Devinez à quoi ont servi les 10,5 milliards injectés aux six banques le 21 octobre 2008, par
 Madame Christine LAGARDE ?

Consciente dorénavant de la gravité de la crise financière touchant les banques françaises qui avaient spéculé sur les produits structurés et notamment les "subprime"  Madame Christine LAGARDE, ministre de l'Economie et des Finances a annoncé sa décision d'injecter, à partir du 21/10, 10,5 milliards d'€ d'argent frais aux six principales banques françaises, sans toutefois rentrer dans le capital pour surveiller l'utilisation de cet argent et veiller à l'arrêt des pratiques douteuses de spéculation qui sont à l'origine du marasme dans lequel se trouve l'économie mondiale.

Sans aller jusqu'à rentrer dans le capital de la banque, Bercy aurait dû conditionner cet apport d'argent frais à l'exigence du départ pur et simple des membres du comité exécutif de chacune des banques ainsi que de leurs conseils d'administration dont les membres sont au mieux incompétents, et au pire corrompus.

L'AMF, la COB et la Banque Centrale ont à l'évidence failli à leur mission de contrôle par auto-saisine, de sanction nécessaire, et de dépôt de plainte auprès du Parquet en cas de manipulation avérée des marchés ou délit d'initié entraînant un enrichissement personnel. Dans ce cadre, le cas de Daniel BOUTON est un exemple à investiguer...!

Les instances centrales de contrôle et de régulation n'ayant pas fonctionné pour tirer la sonnette d'alarme avant que ce soit trop tard, vous auriez dû Madame la ministre, faire procéder à un changemnt de staff dans ces maisons prestigieuses, piliers du bon fonctionnement des marchés financiers, monétaire et boursiers, bien avant l'injection de ces 10,5 milliards afin d'en contrôler l'utilisation !

Vous n'avez pas tenu compte des questionnements publics sur l'opportunité et l'efficacité d'une telle mesure, parce que la décision est dans le cadre du mandat et des champs d'action du Président de la République, ainsi que son gouvernement dont vous faites partie.

C'est votre droit :! Et c'est comme çà que fonctionne la démocratie.

Mais si çà ne parche pas ?
si l'argent injecté dans les banques (contre la volonté populaire) était utilisé non pas pour prêter aux PMI/PME comme vous en avez émis le voeu, mais pour continuer à spéculer et parier sur le casino virtuel créé par les crapules qui dirigent les banques mondiales ?

Vous faites quoi dans ce cas là, vous démissionnez ?

 

Vous croyez vraiment qu'en laissant les dirigeants actuels en place, sans les avoir questionnés ni sanctionnés, qu'ils allaient changer de pratiques dans le sens d'une plus grande transparence et de plus d'éthique ?

Je n'ose pas croire que vous êtes naïve à ce point Madame la ministre ! Je pense plutôt que vous savez ce qui se passe et vous continuez à nous mentir comme au début de la crise sur les "subprime" !

Daniel BOUTON et sa clique de pieds nickelés sont encore en train de spéculer sur les actions inscrites au DAX à FRANCFORT, ciblant particulièrment le titre VOLKSWAGEN, pour se refaire une santé financière et présenter un bilan trimestriel à peu près convenable le 6 novembre prochain...( La SOCIETE GENERALE a désespérément besoin de faire du profit et vite.)

Les vieux démons sont vite revenus et un trader ou plusieurs ont eu instruction de "shoter" le titre VOLKSWAGEN c'est à dire parier sur la baisse de son cours boursier. Vieux truc de spéculateur .que le "shorting" (interdit maintenant dans plusieurs pays mais pas encore en France).

Si le titre VOLKSWAGEN descent plus bas que le prix "target" fixé par la Société Générale, celle-ci fera fortune sur la différence de valeur. ( Fortune encore une fois qui sera bâtie sur du vent et sur une spéculation de quelques minutes ou quelques heures sans avoir à avancer l'argent au départ !)

Ils n'ont toujours pas compris et vous Madame ainsi que votre Premier Ministre et votre gouvernement, vous ne voulez pas qu'ils comprennent ! Vous voulez que les choses reviennent comme avant . Hueh ?

La crise est en train de passer (pensez-vous)...allez au travail et business as usual !

Cependant comme dans toutes opérations mal ficelées et conduites par des pieds nickelés il y a un HIC... dimanche 26/10 la maison mère de VOLKSWAGEN : PORSCHE SE a annoncé son intention d'augmenter sa participation dans VW la faisant passer de 42% à 75% ..du coup l'action VW s'est envolée.

Lundi et mardi, panique à bord et chute drastique du cours de bourse des valeurs financières. Des banques françaises BNP, CA, Société Générale, ont spéculé à la baisse sur le titre VW et sont en train d'acheter les actions VW à prix d'or sur le marché pour honorer leurs engagements.

En trois jours la valeur du titre VW a été multiplié par 5 ! de 210 € à 1000 €

La perte totale sera probablement de l'ordre de 12 milliards d'€ dont au moins 4 pour la seule Société Générale !

Tout l'argent que vous Madame LAGARDE vous leur avez donné pour les PMI/PME est maintenant perdu au casino et c'est nous les moutons qui allons le rembourser et payer les intérêts !
belle opération que l'opération "Mouton"!

Aux armes Citoyens !!!






Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Mais c'est de la folie !!!Pendant ce temps, manquent en France :Des logements sociaux,Des enseigants,Des médecins,La justice est malade de son manque de moyens financiers et humains,La securité sociale se meure !!!Tout ce qui,; a pour objectif d'être au service de l'intérêt general est né"gligé afind 'aller "donner l'argent du contribuables à une bande de corrompus...Nous marchons sur la tête ou quoi ?L'argent qui, a ainsi étè donne sans contre-partie Nous allons, par nos impôts - la suppression des institutions, des administrations  utiles à tous et toutesEt, nos impôts et ceux de nose enfants et petits enfants vont seuelement servir a engraisser encore et encore ces monstres !!!Y-en-a MARRE!!!!!!!!!!!Hadria RIVIERE