Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 09:51

Lu sur un site de bourse
5 000 milliards de plan de relance..çà fait mouche, et les joyeux belligérants du G20 de pratiquer les supers propos de leur réunion, relayés par les médias dithyrambiques,
(tel le site Boursorama faisant une enquète après "le succès du G20"..!)
Une parcelle de décisions disciplinaires à l'encontre des vilains financiers, et surtout une somme que l'on croirait sortie de leur poche..elle fut reprise avec ostentation..!

Comme d'habitude, nos chers élus, leurs troupeaux de ministres et conseillers prendront dans quelques mois l'air "dépité" devant l'inefficacité de leur gabegie, car ces plans ne relanceront rien du tout, ils serviront juste à boucher les trous des actifs toxiques reconnus de leurs amis "banksters".

Est-il possible d'aller plus loin dans l'incompétence, pour ne pas dire plus...oui !
(En fait, ils ne veulent surtout rien changer..)

En prétendant ou faire croire que cette société consummériste peut repartir sur les mêmes bases qu'aux plus belles heures de la croissance, en pleine période de dépression, avec une courbe de chômage qui explose, un blocage des salaires pour ceux qui garderont leur emploi, et une explosion de la dette des Etats qu'il faudra bien reconvertir en nouveaux impôts.

Mais il manque encore l'estocade, que nos chers élus et leurs troupeaux d'incompétents surpayés vont
découvrir hypocritement ébahis:
Ces 5 000 milliards de $, à reconvertir en obligation que les Etats vont devoir se racheter tant le marché risque d'être engorgé, il va bien falloir les recycler. Comment? En fabricant des billets tout simplement...sans parler du marché obligataire qui pourrait devenir illiquide...dans ce cas ce serait les prémices d'un krach obligataire.

Profitez encore quelques temps de la déflation sur les produits que vous ne pouvez plus vous acheter...plus de 7 millions de français vivent avec 800 euros par mois, la baguette et la pomme de terre ne connaissent pas la déflation.
Il est également des seuils inquantifiables à ne pas dépasser, ignorés de nos chers maîtres, c'est celui de la colère...!

Il faut passer, impérativement, d'un modèle économique "artificiel" basé sur la croissance exponentielle du crédit, à un autre modèle économique dans lequel la dette ne progresse pas plus vite que la production de richesses réelles, les banques étant "au service" de l'économie et non l'inverse.

Partager cet article
Repost0

commentaires