Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 11:04

Cela fait de nombreux mois que ce sujet est sur la table (selon LIESI)

Les membres dominant du "cartel bancaire" sont confrontés à une réalité :

ils ne peuvent plus négliger la puissance financière de certains acteurs sur la scène financière mondiale..et tout particulièrement la Chine. S'agissant de la Russie, cela fait des lustres d'une autre partie se joue derrière les discours officiels.

 

Joseph Ackerman (PDG de la Deutsch Bank) et la reine Beatrix des Pays-Bas ont contacté de hauts responsables chinois et leur ont proposé de collaborer en vue d'une refonte du système monétaire international. Une semaine auparavant, un négociateur du gouvernement chinois s'est exprimé en faveur d'un nouveau système monétaire.

 

Le 12 juillet 2011 C.Lagarde a nommé le chinois Min Zhu à un nouveau poste de directeur général adjoint du FMI consacrant ainsi l'importance de la Chine dans le débat actuel sur la prochaine réforme monétaire. (Min Zhu fut vice-gouverneur de la Banque Populaire de Chine). Aucun représentant chinois n'avait encore accédé à la haute hiérarchie du FMI.

 

Dans le contexte actuel d'effondrement de l'économie américaine et du dollar, comment les factions oligarchiques américaines pourront-elles faire prévaloir quand même leurs intérêts dans le débat sur la prochaine réforme monétaire internationale ?

 

Grâce aux agences de notation qui sont toutes américaines, qui confirment bien l'existence d'une guerre monétaire entre les Etats-Unis et l'Europe. Pourtant, tous les coups envoyés par les agences de notation ne produisent pas les effets espérés. L'euro tient le coup !

 

Le ministre grec des affaires étrangères Stavros Lambrinidis a rappelé une évidence volontairement occultée par la majorité des analystes ;

"Beaucoup de personnes sur ces marchés qu'on dit rationnels (avaient) parié des milliards d'euros sur un effondrement de la Grèce, via des contrats de couverture contre le risque de défaut, les CDS"

Les dérivés sur événement de crédit (ou crédit défaut swap, CDS) sont des assurances acquises par les investisseurs (gros fonds d'investissement américains) ayant acheté de la dette souveraine.

Les CDS permettent à l'acheteur de se prémunir d'un éventuel défaut de paiement.

La valeur du CDS se mesure en point de base annuel à débourser, calculé sur la valeur nominale de la dette souveraine achetée. Ils sont un bon indicateur des difficultés des pays souverains à rembourser leur dette ainsi que de la confiance du marché.

 

Quand l'agence Standard and Poor's juge défavorablement les plans de participation des banques privées pour venir en aide à la Grèce, cela équivaut à mettre le pays en situation de quasi-faillite. Cela crée les conditions requises pour déclencher le paiement de ces CDS ! Or Goldman Sachs a joué et continue de jouer un rôle majeur dans cet épisode, dans la mesure où le successeur de J-C Trichet à la présidence de la BCE sera un ancien de Goldman Sachs.

 

On imagine combien l'avenir de l'Europe est sombre. Les autorités françaises collaborant à des jours difficiles car la dette du pays vient d'atteindre un nouveau record à 1646 milliards d'euros.

 

Les Etats-Unis sont prêts à tout pour détruire l'euro et retarder ainsi l'effondrement de la devise US. Cette implication de l' establishment de Wall Street dans la politique européenne et les complicités dont il jouit dans certains gouvernements européens rendent crédible un scénario de retrait de l'Allemagne de la zone euro.

Rappelons que le président Sarkozy a soutenu la ligne du gouvernement américain relative à la crise de la dette grecque (contre l'Allemagne). il a aussi été le moteur du lancement de la guerre de l'OTAN contre la Libye. Au grand dam de la France et des Etats-Unis, l'Allemagne s'était abstenue lors du vote au Conseil de Sécurité de l'ONU pour l'intervention militaire contre la Libye.

 

L'establishment américain cherche à couler l'Europe afin de se sauver lui-même d'un immense bourbier qui est la conséquence de son appétit impérial.
Les puissants à la tête des Etats-Unis font courir un immense danger à notre humanité en découvrant que leur Empire est ruiné..!


http://millesime.over-blog.com

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> <br /> Excuse j'avais regardé en diagoinale, trop de travail ! merci, eva<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> C'est toi l'auteur ? Sinon, quelle source ? eva<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> <br /> c'est écrit sur la première ligne  (selon LIESI)<br /> <br /> <br /> <br />